1 LE MESSAGE


 

Dans le livre de la genèse on ne nous dit pas de façon simpliste que Dieu le père a fabriqué l’homme. Le texte à première vue un peu infantile racontant la genèse de la terre en 6 jours nous paraît à première vue tellement à côté des acquis scientifiques, que l’on a envie de refermer la bible en se disant que si le reste est aussi peu crédible, la bible n’est qu’une légende de plus. Pourtant elle est basée sur une réalité qui est la création de la vie sur terre, dans un ordre chronologique syncopé, mais contrairement à la plupart des légendes, sans contradiction fondamentale avec les observations scientifiques. Et quand on lit un peu plus attentivement les premières phrases, quelque chose nous frappe:

C’est qu’entre la création de l’univers et la déité qui est d’après la bible à l’origine de cet univers, il y a le verbe.

(…Vayomer Elohim yehi or…Dieu  » dit  » que la lumière soit..).

Sans vouloir définir le rôle d’un Dieu, ni de ce qu’il aurait fait ou pas fait, le message est clair.

Le terme de message, de verbe, de parole divine est l’élément clé.

Et effectivement comme nous le savons aujourd’hui tout le miracle de la vie est contenu dans un seul langage qui régit le monde vivant, autant animal que végétal, notamment le langage des combinaisons d’acide nucléique (l’ADN et l’ARN) contenu dans les chromosomes.

Et tout le miracle de la matière est contenu dans un seul langage qui régit le monde de la matière, l’agencement des particules élémentaires.

Je crois donc que le premier message de la bible est de nous faire comprendre qu’un message, une parole, un code est à la base de tout l’univers et de toute vie.

Ce code, ce message, ce langage, nous le percevons constamment autour de nous. Il nous émeut, il gère nos actes, mais la plupart du temps nous n’en sommes pas conscients.

Le mérite de la bible est d’avoir pressenti l’unicité du message à la base de la vie 5000 ans avant que notre degré de connaissance ait aboutit au déchiffrage du code génétique. Cette interprétation du  » message divin  » est aussi repris par Jean le baptiste dans le début de son évangile.

 

Mais l’idée du message se retrouve aussi à d’autres endroits dans la bible:

C’est un ange qui empêchera Abraham d’immoler son fils.

Dans le texte original  » Ange  » est écrit  » Malach  » en hébreu ce qui signifie  » Messager « .

 

L’anthropomorphisme (tendance naturelle de l’homme à projeter son image sur tout, et sévèrement condamné par la bible qui interdit de faire des images de Dieu) nous montrera un ange à visage humain et avec des ailes, pour montrer qu’il vient du  » ciel « , venant au devant d’Abraham. Cette image d’ange ailé qui n’a strictement rien à voir avec la signification hébraïque d’ange (messager) est originaire de mésopotamie ou toute divinité était ailée pour indiquer le lien avec le ciel (taureau ailé, cheval ailé, etc…).

Ici le terme clé est à nouveau le  » Message « 

Un  » Message  » a été transmis à Abraham. Comment, ça n’a aucune importance.

Comme en physique, la nature de la matière traversée n’a aucune influence sur la perception du message.

Et le message est clair: Dieu ne demande pas aux hommes de lui sacrifier ses enfants, même si Abraham était prêt à le faire, comme les hommes de son temps.

 

La conviction des Juifs orthodoxes que la bible est d’origine divine et donc parfaite, leur donne l’illusion de pouvoir tout découvrir en étudiant les textes sacrés. De là une méfiance pour la connaissance acquise en dehors des textes sacrés. Mais la bible n’est qu’un message. Important soit, mais un message dont la portée est limitée. (Cette attitude n’est pas limitée aux Juifs. Les Musulmans intégristes aussi n’acceptent aucun savoir en dehors du Coran.) Il est intéressant de noter un proverbe tiré du livre Pirké avoth (proverbes des anciens). Celui-ci demande  » qui est intelligent ?  » Et de répondre : celui qui sait apprendre de tout le monde. Ce qui implique qu’il faut aussi savoir apprendre de ce qui existe en dehors de la bible !

Personnellement je considère la bible comme notre patrimoine, notre héritage, notre  » Pyramide « , notre  » Cathédrale « , notre  » Parthénon « . Mais contrairement aux messages de pierre qui nous viennent du fond des temps, notre monument historique est indestructible, car profondément gravé dans la mémoire collective du peuple Juif.

 

Elle nous renseigne sur nos racines à nous, peuple Juif, elle nous renseigne sur notre conception de Dieu. Le Dieu d’Abraham, Isaac et Jacob. Elle nous renseigne sur les relations humaines qui sont importantes pour le peuple Juif. Elle nous raconte l’histoire du peuple Juif, sans ménagements et sans compliments. Si le roi David envoie au front le général dont il convoite l’épouse, et bien, ces faits sont relatés. L’homme est représenté avec toutes ses faiblesses et ses défauts.

Elle nous raconte les lois de l’hygiène.

Et par dessus tout, elle nous raconte comment être juste et équitable dans tout conflit.

 

Mais chercher à vivre uniquement au travers de la lunette et de l’œillère biblique mène droit à l’inquisition, les pogroms et Auschwitz. Car à force de vivre en vase clos, l’absence de perception des relations humaines différentes des relations entre Juifs, provoque des comportements inadaptés. C’est comme si on essayait de prendre l’avion uniquement en lisant le guide du chemin de fer. C’est comme si on roulait en voiture en ne regardant que le plan de la route, sans regarder la route ou le trafic. L’accident ne peut être évité. La collision frontale est inévitable!

 

En médecine il existe des modèles de comportement humain ou les actes suivent la perception intérieure sans être corrigés par l’adaptation continue à l’environnement. Un exemple simple est le caisson de flottaison. Dans le caisson de flottaison tous les stimuli externes sont neutralisés Il n’y a plus de sensation tactile, plus de son, plus de lumière et plus de pesanteur. Le comportement qui en suit dépend alors uniquement des perceptions intérieures, qui risquent dans certains cas de conduire à la folie!…

La question qui se pose naturellement est de savoir d’ou viennent ces messages? J’essaierai d’y répondre dans les prochains chapitres.

Publicités
Published in: on septembre 19, 2006 at 7:59  Laisser un commentaire  

The URI to TrackBack this entry is: https://drwillylip.wordpress.com/2006/09/19/1-le-message/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :