1 LE MESSAGE

 

Dans le livre de la genèse on ne nous dit pas de façon simpliste que Dieu le père a fabriqué l’homme. Le texte à première vue un peu infantile racontant la genèse de la terre en 6 jours nous paraît à première vue tellement à côté des acquis scientifiques, que l’on a envie de refermer la bible en se disant que si le reste est aussi peu crédible, la bible n’est qu’une légende de plus. Pourtant elle est basée sur une réalité qui est la création de la vie sur terre, dans un ordre chronologique syncopé, mais contrairement à la plupart des légendes, sans contradiction fondamentale avec les observations scientifiques. Et quand on lit un peu plus attentivement les premières phrases, quelque chose nous frappe:

C’est qu’entre la création de l’univers et la déité qui est d’après la bible à l’origine de cet univers, il y a le verbe.

(…Vayomer Elohim yehi or…Dieu  » dit  » que la lumière soit..).

Sans vouloir définir le rôle d’un Dieu, ni de ce qu’il aurait fait ou pas fait, le message est clair.

Le terme de message, de verbe, de parole divine est l’élément clé. (suite…)

Publicités
Published in: on septembre 19, 2006 at 7:59  Laisser un commentaire  

2 DIEU

 

 

Dans la bible on ne décrit nulle part Dieu. Il se révèle par une définition très vague qui est: YE-HO-VE-H, (ou Jehova) ce qui est l’acronyme de  » Yech Hou Veyiyeh Hou « ,  » celui qui a toujours été et sera toujours  » (l’Eternel).

Notre tendance anthropomorphe nous pousse à vouloir imaginer un espèce de Dieu le père qui tel un homme, un père, un roi, un tyran, nous dicte ses volontés. D’ailleurs le mot français dieu provient du Grec Zeus, archétype de dieu le père.

Mais ce qui a toujours été, et sera toujours, ce sont les codes biologiques et physiques. (suite…)

Published in: on septembre 19, 2006 at 7:56  Comments (1)  

Conclusion

 

La bible nous apporte un message. Ce message est spécifique au peuple Juif. Ce message doit constamment être remis à jour, sans que pour cela le texte original ne soit oublié. Ce message doit être comparé aux acquis scientifiques. Les acquis scientifiques doivent éclairer le message de la bible, et le message de la bible doit éclairer les acquis de la science. L’application à la lettre de la religion juive a mené à Auschwitz, l’application de l’esprit de la bible a mené à Israël: L’esprit du sacrifice est présent au kibboutz, à l’armée, et même chez certains politiciens engagés. L’esprit de l’abolition de l’idole anthropomorphe dans le remplacement du livre de prière par l’éducation scolaire, mettant tous les acquis scientifiques modernes à la disposition de tout Juif d’ou qu’il soit. L’esprit de l’hygiène (cacherouth) dans l’élaboration d’un des meilleurs systèmes de santé au monde. Et ceci grâce à l’importance de la prévention.

Plutôt que de rejeter la religion en bloc par un esprit de la raison, il faudrait que l’esprit de la raison étudie chaque message de la bible qui nous apporte une expérience venue de la nuit des temps et nous révèle ses trésors cachés:

Pourquoi les phylactères? Prévention cardio-vasculaire?

Pourquoi le shabbath? Equilibre psychophysiologique?

Pourquoi la circoncision?…Prévention des maladies vénériennes?

Pourquoi le bain rituel?..Prévention des maladies contagieuses?

Pourquoi l’interdiction des idoles, de la superstition?

Pourquoi respecter ses voisins?

etc…

 

Les messages de la bible ne sont qu’une amorce pour vivre le meilleur des mondes possible. Il suffit de compléter les connaissances de la bible avec les connaissances d’aujourd’hui pour vivre un monde plus juste, plus équilibré et plus tolérant.

Il n’est pas question de transposer la religion juive aux autres peuples. Les autres peuples ont d’autres sensibilités. Mais comme les deux plus grandes religions monothéïstes découlent de la bible, la compréhension de ces racines par la mise en oeuvre sociale de cette culture par le peuple juif permet aux autres religions à mieux comprendre le sens de leur propre religion. Le peuple juif n’est pas un peuple de saints, mais un peuple d’hommes comme tout le monde avec ses qualités et ses défauts. La réussite de l’application de la culture de la bible n’est pas pour des saints mais pour des hommes comme tout le monde. Et si le juif est idolatré il ne peut que décevoir. Et celui qui est déçu deviendra un antisémite. S’il vous plait, arrêtez d’admirer les juifs, surtout ceux qui sont morts comme Jésus sur la croix ou comme mon grand-père dans le four crématoire. Rescapé, vivant, je ne peut que décevoir.

Mais l’exemple de la richesse séculaire de notre religion si elle est comprise dans son contexte peut apporter une contribution à l’humanité en matière de justice, d’éducation, d’hygiène et de santé.

Comme disait Einstein :  » Rien est miracle ou tout est miracle « , tout est relatif…

 

 

 

 

 

 

 

 

2/11/2001

 

Tout s’écroule, tout disparaît, nos espérances, nos certitudes, nos espoirs.

La semaine qui précédait l’attentat de New York je discutais avec un collègue à un congrès à propos de la situation au Moyen-Orient. J’expliquais que ce qui se passe là bas risque d’arriver ici. Et pas plus tard qu’une semaine après c’est le monde qui s’écroule sous nos pieds.

Nous allons nous retrouver entre l’enclume et le marteau.

D’un côté les  » progressistes  » trouvent que les Juifs sont des oppresseurs et d’autre part l’extrême droite prend du poil de la bête nourri par l’extrémisme Arabe. Et bien entendu s’il y a des problèmes ici ce sera de la faute des Juifs…. Déjà mon fils pendant une promenade avec son mouvement de jeunesse se fait canarder avec des marrons par des jeunes Maghrébins. Demain des grenades ?

En réalité c’est l’Islamisme qui prend de plus en plus le visage du Nazisme avec son cortège d’endoctrinement, de négation de l’autre et de haine… C’est effrayant de voir les mouvements extrémistes Islamiques se nourrir de la tradition musulmane afin d’asservir les masses Islamiques contre la démocratie, la liberté et le progrès.

Ce qui est terrible c’est que la propagande télévisée fait presque paraître normal que des Israéliens se fassent tuer.  » Ils l’ont cherché « , pareil pour New-York,  » Les Américains l’ont cherché « . Par contre la couverture médiatique qui s’est faite instantanément pour suivre les Etats –Unis n’a pas suivi pour Israël. Le Hamas et le Jihad Islamique qui sont des réels mouvements terroristes ne sont pas accepté comme tels dans la réaction Américaine. L’ambassadeur Français a même le toupet d’affirmer qu’il s’agit de résistants !

Je ne sais pas comment réagir, un pressentiment douloureux s’empare de moi. Je peux m’imaginer comment nos grands-parents ont du se sentir quand la trappe Nazie se refermait doucement autour d’eux.

Je crains les restrictions de libertés au nom de la lutte anti-terroriste.

Je crains les préjugés anti-Juifs soi-disant responsables de la haine Palestinienne alors que les vrais responsables sont les pays Arabes.

Je crains les restriction de mouvements

Je crains les restrictions d’idées

Je crains surtout :…la bêtise…source de tous les préjugés et de tous les crimes…

 

 

 

 

 

 

 

SARAH (1981)

 

Réveille-toi ma petite Sarah

Prends ton frère Chmoul avec toi

Sur les chemins de diaspora

Par la route de Treblinka

 

Rejoins vite Dov et Moshé

Sur la route près du gué

Car les mains de Mardochée

Tiennent un corps inanimé

 

Revenants ressuscitants

Trébuchant et frémissants, sanglotants et rugissants

Les âmes de Judée sont là comme une armée d’ombres

Des ombres des soldats, des soldats comme des ombres,

Pour sauver la Judée pour bâtir Jérusalem

Bechana haba biyerouchalayim, l’an prochain à Jérusalem

 

Je suis Juif Palestinien

Voilà déjà bientôt deux mille ans

Exilé en diaspora, j’attends le jour qui vengera mes pairs

 

Jérusalem la Juive, je ne t’ai pas oublié

Au nom de tous les miens

Je ne permettrai pas de te perdre à nouveau

 

Mille chemins s’étalaient là sans fin

Mais celui-là m’a mené jusqu’à toi

 

Une colombe nichait dans l’ombre

Quand j’ai prié

Elle s’est envolé

Ces quelques paroles

Avec elle s’envolent

Chalom sur toi

Jérusalem des rois

 

Mille chemins s’étalaient là sans fin

Mais celui-là m’a mené jusqu’à toi

 

Lekh-le’ha meartse’ha oumi beth avi’ha

Demain nos enfants nous maudiront

De n’avoir pas eu le cran

 

Aujourd’hui le soleil brille

Le monde entier nous envie

Mais attention à demain

Car la nuit et le brouillard

Retomberont sur nous à jamais…

« Nacht und nebel, nacht und nebel… »

Réveille-toi ma petite Sarah !

 

W.Lip   (www.williamlip.wordpress.com)

1981

 

Published in: on septembre 19, 2006 at 3:23  Laisser un commentaire